Lycée Masséna - NICE

Académie de Nice | Région PACA
Infos générales : Accès | Les bâtiments | Le personnel | Logement et Restauration
Vie du Lycée : Evènements - Journées d'informations | Conférences - Débats | Concert des Prépas, Atout Choeur Masséna-Calmette
Second cycle : Informations générales | Résultats Baccalauréat | Filières du secondaire | Sites de classes | Option danse
Classes prépas : Prépas à Masséna | Inscription dans un EPSCP | Filières | Résultats | Recrutement & Orientation | Témoignages d'élèves | Logement & Restauration | Ecole Navale/Ecole de l'air | Sites de classes | Travaux d'été
Les matières : Les différentes matières | Classes d'option musique | Langues vivantes | Sciences économiques et sociales
Clubs du Lycée : Club Philo | Atelier Théâtre | Initiatives sportives | Brevet Initiation aéronautique
CDI du Lycée : Accueil CDI | e-sidoc | Ressources pédagogiques | Orientation
Historique : Origines du Lycée | Anciens élèves
Associations - Liens : Associations | Liens

Mot du Proviseur

small logo
Untitled Document

Etablissement chargé d’histoire, le lycée Masséna fut la première école secondaire (alors Ecole Centrale) des Alpes Maritimes, créée par la loi du 3 Brumaire an III (25 octobre1795). Puis, Napoléon Bonaparte ayant décrété l’implantation d’un lycée de garçons dans chaque chef lieu de département, la loi du 2 Floréal An X (1er mai 1802) créa le lycée de Nice, à l’époque premier et seul lycée des Alpes Maritimes. Ce n’est qu’en 1963, que le lycée prit le nom de « Masséna » en hommage au maréchal d’empire natif de Levens qui avait appuyé sa création.

Lycée de garçons jusqu’aux années 1970, mixte ensuite, le lycée Masséna est surtout connu pour ses classes préparatoires aux grandes écoles, dont la première fut implantée sous le second empire. De nos jours, l’établissement compte environ 1675 élèves dont la moitié pour les classes de la seconde à la terminale, et l’autre moitié pour les classes préparatoires. Au nombre de 19, celles-ci préparent à tous les grands concours des sections scientifiques, littéraires et commerciales. Parmi les 840 étudiants de CPGE, 150 sont internes et disposent d’une chambre individuelle dans l’établissement.

Situé en plein centre ville, à quelques pas de la Place Masséna, à moins de dix minutes à pied de la Promenade des Anglais et de la mer Méditerranée, en face  de la Vieille Ville et de la Coulée Verte de douze hectares en cours de réalisation, le lycée Masséna jouit d’un emplacement tout à fait exceptionnel, qui en fait  l’un des sites remarquables de la ville de Nice. Entièrement construit en pierre de taille de la Turbie, agrémenté de mosaïques, de balcons, de terrasses, de galeries donnant sur les cours plantées de marronniers et les jardins ornés d’espèces méditerranéennes et exotiques, dont de nombreux palmiers, le lycée est particulièrement aéré et agréable à vivre pour un établissement du centre ville. Cela contribue fortement à la bonne ambiance qui y règne et à l’attachement qu’il suscite chez ses professeurs, ses personnels, ses élèves, et ses anciens.

Pépinière de talents ayant formé des générations d’élèves à la réussite remarquable dans tous les domaines, et parmi eux de nombreux écrivains, musiciens, peintres, hommes politiques  et scientifiques célèbres, le lycée Masséna est indissociable de l’histoire de Nice dont plusieurs maires furent ses anciens élèves, et l’un d’eux son premier proviseur. Au fil de ses plus de deux siècles d’existence, le lycée a changé au gré des bouleversements historiques et politiques ( Ecole Centrale, lycée impérial, collège du Duché de piémont-Savoie, lycée impérial à nouveau, et enfin lycée de la République Française), et des réformes successives de notre système éducatif, mais il continue de remplir sa mission qui est d’apporter à chaque élève les outils de sa réussite au mieux de ses capacités, et de former des citoyens cultivés, responsables, autonomes et  ouverts sur le monde.
                                                                                             
                                                                                              Serge Ferrari
                                                                                              Proviseur.